PERMANENT WAR – jour #2

sir-jean-nmb-afrobeat-experience-blog-day-2

PERMANENT WAR... JOUR 2

"Nice day for a new start" c'est le morceau avec lequel on commence aujourd'hui. Nice day et pourtant il ne fait pas beau aujourd'hui ici. Il pleut mais nous on doit penser "soleil"...

C'est une lutte incessante, une quête qui ne s'arrête jamais... La quête de la version parfaite. la recherche du premier temps, les rendez-vous ratés au "cue" qui font qu'on reprenne encore et encore la même chanson et qu'on la refasse tant qu'on est pas satisfait de la version, tant qu'on est pas au plus prés de ce qui avait été écrit auparavant.

Remettre ses oreilles en cause, douter de ses sensations, entendre toutes ces petites erreurs qui font reprendre son ouvrage et le remodeler jusqu'à avoir la version qui satisfait tout le monde. Parce que c'est tout simplement "un pour tous et tous pour un" comme ce morceau " One for all" qu'on doit mettre dans la boîte aujourd'hui. Grosse ambiance P-Funk sauce Afrobeat, un groove qu'il ne faut pas lâcher, tenir tous ensemble, pousser jusqu'au bout. Tous ensemble. Mais aussi prendre le temps, le temps de bien faire les choses. Répéter les morceaux avant de les enregistrer, prendre le temps de les disséquer pendant les écoutes dans cette cabine qui ressemble plus à une capsule de navette spatiale plus qu'à autre chose, se fier aux oreilles de cet ingénieur du son barbu qui, ne donne que très peu son avis mais qui reste très objectif. Et quand il dit que c'est bon, c'est que c'est bon.

C'est rassurant de voir qu'on s'en tient au programme, qu'on peut presque être en avance...mais il peut toujours y avoir ce grain de sable qui peut venir gripper la machine...on reste tendu et dans l'urgence...on se lance dans une chasse intense. Le morceau s'appelle "Hunted", un morceau inspiré de la tragédie des Aborigènes mais qui décrit la vie de tous ces peuples qui ont étés chassés, pourchassés, capturés, exploités mais qui ont résisté et ont survécu.

Nous aussi on a survécu à cette deuxième journée de travail, surtout en n'oubliant pas de prendre notre temps, prendre le temps de sentir les choses, de bien les faire comme on le chante sur "Take the time" qu'on a aussi mis en boîte aujourd'hui. Mais on reste dans l'urgence. "Emergency" un autre morceau qu'on a essayé de mettre en boîte mais la fatigue n'aidant pas, on a dû interrompre le travail, cependant on reste sur notre timing, il nous reste deux morceaux à assurer et après commencent ce qu'on appelle les "re-re" à savoir re-recordings.

Tout ça c'est une autre histoire et, on vous la racontera demain.

Restez connectés.
Peace.